Massimo Gelato Amsterdam, crèmes glacées et sorbets sans gluten, option vegan

La ville d’Amsterdam regorge de bonnes adressesvegans et non vegans peuvent se régaler ensemble. Pas loin de chez moi se trouve le meilleur marchand de glace bio d’Amsterdam, Massimo Gelato, situé à 5 minutes du Parc Sharphati.

Voyant la queue de gourmands se pressant chaque jour de l’ouverture (12h) à la fermeture (21h) j’ai décidé un après midi de pousser les portes de l’établissement quand il n’y avait personne et j’ai bien fait.

Le glacier offre le choix entre une vingtaine de parfums et la production étant artisanale il arrive que certains parfums soient indisponibles.

Tous les produits servant à la fabrication sont exposés #rienàcacher et viennent d’Italie (noisettes, pistaches, purée de fruits, noisettes, etc.). L’atelier se trouve à la vue de tous dans la boutique derrière un grand comptoir de parfums alléchants où l’ont fait la queue pour être servi après avoir payé en caisse #attention #warning #cartedecréditonly #pinonly

1,60€ la boule de glace et 3,20€ les 2 boules, servies dans un cornet maison et sans gluten. Je vous recommande tout particulièrement la crème glacée menthe-chocolat (en photo ci dessous avec des vraies feuilles de menthe, c’est la première fois que je ne mange pas une glace à la menthe verte pétante), le chocolat noir-caramel salé, le caramel salé et tous les sorbets vegans remplis de saveurs #etmoinssucrés dont un sorbet chocolat noir vegan que je n’ai pas encore testé.

Attention, aux addicts du sucre et des produits industriels, ces produits sont développés de manière artisanale, sans colorant, sans exhausteur de gout ou arôme donc la saveur est moins sucré que chimiquement. Elle est toute aussi meilleure pour les amateurs de bons produits, biologiques & artisanaux venus d’Italie.

Retrouvez Massimo Gelato à Amsterdam au Van Ostadestraat 147, 1072 SW Amsterdam (tout près du SarphatiPark)

Massimo Gelato n’a pas de site web mais se retrouve sur les réseaux sociaux et guides référants, n’hésitez pas jeter un oeil par ici pour en savoir plus :

Trip Advisor, Instagram, Facebook, Happy Cow

Ma visite au VeganMania Summer Festival de Vienne, le 25 et 26/08 : un festival de glaces, burger et autres réjouissances vegan !

En voyage en Europe de l’est pour les vacances et après m’être fait un « road-trip food vegan tour » (autant lier l’utile à l’agréable), me voici fin Aout débarquée à Vienne et par le plus grand des hasards et pour mon plus grand bonheur, le Vegan Mania Summer Festival avait lieu.

Direction Donauinsel le ventre vide afin de pouvoir goûter toutes les marques référentes du secteur. Arrivée pour l’heure du déjeuner, mon estomac n’a pas été déçu.

Mon entrée dans le Festival a débuté avec la dégustation des sauces vegan Essendorfer, mises à disposition en libre service aux festivaliers. Il y avait au moins une trentaine de pots ouverts, tous aussi bon les uns que les autres. J’ai TOUT gouté même si parfois je ne savais pas toujours très bien ce que je mangeais (mon allemand laisse UN PEU à désirer…) : sauce barbecue, sauce au pesto vegan, sauce au poivre, sauce au lait de coco, sauce au piment, sauce au pavot, etc …. j’ai tout adoré et en tant qu’afficionados des sauces pour donner du pep’s à n’importe quel plat, celles-ci sont vraiment savoureuses et créatives.

J’ai pu ensuite découvrir les rillettes vegan (extra bluffantes) de Stéphanie Buchinger qui dispose d’un ferme joyeuse dans laquelle elles sensibilisent les enfants à la protection des animaux et en plus de tout ça, elle est excellente cuisinière donc elle a réalisé sa propre marque de rillettes que je SURVALIDE. Je suis repartie avec un pot de rillettes vegan pour les faire découvrir à la team Comptoir Veggie de Paris tellement je suis restée assez bluffée du goût et de la texture.

Du coup, je me suis offert un pain sans gluten de la maison Omas Backstube sur le stand d’à coté pour pouvoir me faire un petit apéro rillettes. J’ai opté pour une pain à la farine de lentilles, qui s’est révélé ultra moelleux et savoureux (alors que le sans gluten est généralement est peu sec). Ils proposent aussi des pâtisseries et tartes vegan, à faible indice glycémique, sans gluten et sans sucre mais je ne voulais pas de suite passer au sucré.

Ensuite, direction la caravane de Jenonne car une longue file d’attente regardait la cuisson de son burger vegan et je me suis dit que s’il y avait autant de monde à ce stand, c’est que c’était pour une bonne raison. Il n’y avait qu’un seul burger à la carte, le Jack Burger et des frites de patates douces mais comme je voulais garder un peu de place pour le dessert, je me la suis jouer sage et j’ai pris la formule sans frites.

Je pense n’avoir jamais mangé un aussi bon burger vegan de ma vie : il y avait de l’avocat, du choux rouge, des tomates, des oignons, de la salade et un truc vegan ressemblant à de l’effiloché de porc, le tout recouvert d’une sauce maison ….c’était hallucinant. Je pense avoir compris comment il le réalisait et je vais m’y tenter dans les prochains mois 🙂

Et enfin, mon repas s’est terminé en douceur (je roulais en douceur) avec une glace vegan de la marque Veganista Ice Cream où je me suis délectée d’un parfum « muffin aux myrtilles » délicieux ! Le cornet de glace aussi est vegan, alors que normalement on y retrouve du beurre … mais voilà dans ce festival 100% vegan, l’animal y était à la fête (et non dans nos estomacs, par n’importe quel moyen que ce soit).

Je suis repartie heureuse et remplie à ras bords (mais c’était pour la bonne cause, la mienne et mon expertise en cuisine vegan :p) et, je suis désormais convaincue que la cuisine reste un des fleurons de la France en traditionnel, mais en vegan, il faut impérativement s’inspirer de l’étranger.

D’une part, la cuisine indienne et asiatique s’y prêtent fortement, mais ici au pays de la saucisse, du Strudel, des Dumplings et autres réjouissances loin du végétalisme …. ils ont réussi à me bluffer.

Je ne sais pas si ce genre de festival a lieu dans de nombreux pays, mais je vais essayer d’en faire un maximum pour alimenter ma soif de connaissance sur ce secteur plein d’avenir.