Déjeuner au resto FOU FOW RAMEN à Amsterdam : gyoza végétariens et aubergines au miso. Un délice !

En immersion pour quelques mois à Amsterdam, direction le centre ville et les canaux pour déjeuner et pour changer un peu de l’avocado toast et des oeufs bénédictes (CQFD le lobby de l’avocado-toast sévit aussi ici), je me suis attablée au restaurant Fou Faw Ramen, ambiance japonaise ce midi.

Je n’avais pas une énorme faim donc j’ai juste pris 2 sides : Sui vegetarian gyoza #homemade, Miso glazed eggplant* (*aubergines glacée au Miso #délicieux) et une boisson Nelo Juu orange-gingembre. Hyper bon !

Fou Faw Ramen est ouvert pour le lunch (jusqu’à 15h) et pour le diner (à partir de 17h) avec une offre pour toutes les envies : Shio Ramen, Tori Lemon Ginger, Tonkotsu Ramen, Vegetarian Shoyu Ramen, Tan Tan Men, etc. Les offres végétariennes sont moins chères que celles au poisson ou à la viande, il faut compter 11-12 euros pour déjeuner sans boisson et tester les slides en repas, au même titre que des tapas on en prend plusieurs et on partage.

C’est délicieux et gourmand, j’ai pu regarder ce que les autres tables avaient dans leurs assiettes et je vais revenir tester d’autres plats ; je vous recommande vivement cette adresse qui satisfait les envies végétariennes et carnivores. Le restautant Fou Faw Ramen est délicieux et placé sur les canaux, Elandsgracht.

Il y a aussi une autre adresse à Wan Woustraat, peu loin du Sarphati Park pour la balade digestive après déjeuner #nature. Découvrez toutes les infos ci-dessous !

Direction THE HOOD, coffee shop cozy&vintage du 11ème arrondissement (Rue JP Timbaud) et son menu d’inspiration asiatique.

Coffee shop en journée et lieu néo-bistro et apéro la nuit, THE HOOD baigne dans son jus des années 70 et nous offre un lieu hybride où nourriture, café, musique et créativité se côtoient en une même lieu au cœur de Paris.

Outre une programmation musicale et festive éclectique qui m’amuse, j’y suis allée principalement pour découvrir la carte créée par Khanh-Ly ​​Huynh, gagnante de Masterchef France 2015 et cofondatrice de The Hood Paris, dont l’ambiance food se veut asiatique : condiments, sauces, épices et sirops faits maison avec des ingrédients d’Asie du Sud-Est et une carte salée courte mais efficace :

Lire la suite

Direction Café Méricourt, coffee shop situé dans Paris 11ème pour un Big Breakfast !

Je savais que l’endroit était pris d’assaut les jours de week end pour le brunch donc j’ai profité d’être en week end le lundi pour aller enfin découvrir Café Méricourt sans faire 30 minutes de queue. Le lieu est ouvert 7 sur 7 de 9h à 18h et c’est devenu mon lieu d’adoption le week end (enfin le lundi pour moi) pour un café ou un breakfast car j’adore leur café Americano (double shot), les cookies et la poêlée de poireaux, oeufs et feta (Green Eggs, format petit à 9euros).

Les tarifs sont abordables pour les petites et grosses faims. Le format petit est largement suffisant car il est servi avec du bon pain de campagne. Sinon il y a la poêlée à 16 euros encore plus fournie ! S’il vous reste de la place, optez pour un dessert car il y a le choix entre le carrot-cake, le banana-bread, le granola ou les pancakes ricotta-sirop d’érable, etc. Vous pouvez d’ailleurs si vous préférez commencer par le sucré en entrée car c’est ambiance BREAKFAST IN AMERICA & BRUNCH ALL DAY

Le lieu est cozy et spacieux, le personnel ultra accueillant (ça parle anglais de toute part) et il y a aussi des magazines et livres à feuilleter sur le café de spécialité et les coffee-shops en général. C’est mon THE PLACE TO CHILL car leur Americano est juste parfaitement fait pour moi.

Découvrez Café Méricourt et Café Oberkampf (plus petit, c’est son petit fréro) aux adresses indiquées ci dessous et évitez le week end car c’est plein à craquer ou sinon allez-y tôt !

  • 22 rue de la Folie Mericourt 75011 Paris
  • 3 rue Neuve Popincourt 75011 Paris

Le mezze du chef et le « çig köfte », une spécialité turque et vegan aux 27 épices !

Le Mezzé du Chef est un chaleureux restaurant-traiteur turc situé à Rue de Ménilmontant et Rue des Vinaigriers avec une offre végétarienne et végane de folie. Epicée à souhait, accueillant et à bon prix ; Le Mezzé du Chef propose une gastronomie turque traditionnelle complètement différente des restos et sandwichs turcs goutés auparavant. Ici, c’est le festival des épices, des végétariens et végétaliens et la carte est disponible sur place ou à emporter. Leur carte est efficace :

  • Kumpir  : pomme de terre au four garnie de mezzés, servie avec une salade de feta
  • Cig köfte : pâteà base de boulghour, noix, tomates et poivron. C’est une sorte de « tartare végétalien » qui se déguste en assiette ou en sandwich
  • Corba : soupe de lentilles et légumes
  • Mezzés vegans et végétariens plein la vitrine !

Les prix ne dépassent pas les 10 euros pour les assiettes individuelles (plus chers pour les mézzés à partager). Les desserts sont traditionnels aussi : blaklava, helva, kadayif, loukoum, etc. mais pour ma part après l’assiette çig köfte, je n’avais plus faim. Le çig köfte (prononcé « tchig queufteu ») est un plat originaire du Sud-Est de la Turquie et une recette familiale Le mezzé du Chef : cuisinée avec du boulghour complet, des noix, de la purée de tomates, de la purée de poivron, du piment, de l’ail, de l’oignon, du sirop de grenade et 27 épices, pour n’en citer que les principaux ingrédients. J’ai adoré et je recommande vivement ce resto ! Je compte bien aller gouter toute la carte ! Estomacs fragiles attention, c’est épicé comme il faut !

Voici le lien vers le site et l’adresse pour découvrir Le mezzé du chef :

  • 49, rue des Vinaigriers 75010 Paris
  • 80, rue de Ménilmontant 75020 Paris

Levantine, resto de Houmous, Pain pita veggie & Légumes au four – Paris X

Ma passion pour les houmous me pousse à tester tous les restos de houmous parisiens et je ne suis pas déçue pour le moment. Direction Levantine dans la rue Bichat il y a quelques semaines y déjeuner tardivement. Afficionados des légumes au four, j’ai opté cette fois-ci pour un brocoli accompagné d’une sauce au yaourt épicé et d’un pita aux falafels, concombres, harissa tehina et pickles. J’adore les plats un peu épicés donc pour ma part, j’étais au paradis.

La déco du resto est géniale, il y a aussi une verrière cozy ambiance « comme à la maison » avec fauteuils, coussins et tables basses, lampes & petits trucs cools divers et variés. Je me suis installée en salle car il n’y avait plus de places sous la verrière et je me suis réjouie de l’ambiance et aussi des conneries so funny affichés partout dans les toilettes en attendant mon plat.

J’ai adoré le brocoli est la sauce était excellente, le pita idem super bon, rien à redire. Je me suis régalée ! J’en ai eu pour 13 euros au niveau Food –parfait– et 4,5 euros un thé à la menthe -mais ça j’ai trouvé ça un peu cher pour ce que c’était ;)- J’y retournerai volontiers s’en prendre de boisson et j’ai adoré tout le reste, l’accueil est sympathique en plus !

Pour vous faire votre propre avis sur Levantine, RDV au 36 rue Bichat 75010 Paris, 12h-15h et 19h-23h en semaine et en continu de 12h à 23h le week-end, ouvert tous les jours. Je vous le conseille vivement !

Miznon, resto israélien à Paris où pitas et légumes sont à l’honneur !

Bienvenue en Israël du coté du Canal Saint Martin avec un deuxième restaurant Miznon (le premier est Rue des Ecouffes dans le Marais) ayant ouvert depuis plusieurs mois déjà. Je n’avais pas pris le temps d’y aller auparavant et pour fêter mon week-end de cuisinière, je suis allée me faire servir et me régaler chez les confrères.

L’ambiance est à la bonne franquette, les plats y sont réalisés avec simplicité et aux yeux de tous (grande cuisine ouverte) et les assaisonnements sont à se rouler dedans. J’y ai d’ailleurs dégusté les meilleurs haricots verts et jaunes de ma vie :  ultra croquants et baignés dans une sauce huile d’olive, ail, citron et plein de sel #ouijesaiscestpasbien #sorrymybody. 

Il y a aussi des artichauts, des choux fleurs rôtis, des patates douces accompagnés de sauces maison (je n’ai pas goûté ces 2 derniers mais j’ai observé mes voisins de tables se régaler) ! C’est un format idéal pour partager afin de découvrir plusieurs plats typiques différents et niveau prix c’est assez correct (attention ne prenez pas trop, bien que ce soit très alléchant, ça cale vite).

Coté pita, j’ai pris l‘option veggie avec une galette de quinoa aux herbes et épices, hyper bonne mais bien trop énorme après avoir englouti mes haricots et mon artichaut #etpourtantjsuisgourmande. Je roulais en partant du resto comme une boulette de falafel. Avis aux omnivores, ils ont aussi des versions poissons, viandes ou oeufs il y en a pour tous les goûts. Tout le monde peut se régaler et partager autour d’une table Miznon (l’offre est très restreinte pour les vegans, mais il y a malgré tout de quoi se contenter).

Je vous invite vivement à découvrir Miznon , voici les adresses sur Paris : Marais 22 rue des Ecouffes 75004 Paris  / Canal Saint Martin 37 quai de Valmy 75010 Paris. Attention les 2 restos sont pris d’assaut par les gourmands, armez-vous d’un peu de patience si venez en plein service, c’est souvent plein à craquer et dans mon souvenir, ils n’acceptent pas les réservations. 

Etnosvet, super restaurant végétarien et vegan à Prague. Je vous débriefe mon dîner là-bas !

Lors de mon séjour cet été à Prague, j’ai testé un grand nombre de restaurants vegans et végétariens. Celui-ci obtient la palme d’or pour son accueil et son lieu chaleureux, sa carte des vins et le nombre de plats à la carte ! Et pour cause ! 

La gourmandise y est VRAIMENT de mise, sur la table des 4 personnes installées à mes cotés, le serveur a flambé de la vodka dans une meule de parmesan et servi dans chaque assiette de fromage coulant sur des pâtes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

#ledeliiiiire 

#amisvegeanallezycarlacarteveganestouf #maisfermezlesyeuxsurlecotévegétarienduresto

Je me la suis jouée plus calme en choisissant 2 entrées, une végétarienne et une vegan ainsi qu’un dessert vegan.

Je n’ai pas été déçue. J’ai pris un verre de vin conseillé par le serveur, un Pinot noir tchèque. Hyper bon.

Sont arrivés ensuite le fameux TARTARE VEGAN et ses « chip’s/crip’s » de pain enfin euh des lamelles de pain peut-être juste toastées assaisonné avec des échalotes, des câpres, de la salade frisée et une petite vinaigrette qui relevait le tout ! Super bon, frais et bluffant sur l’esthétique ! En revanche, on est loin du gout pour un carnivore.  Lire la suite